Médiation artistique en hôpital de jour : Une nouvelle unité de soins a été inaugurée mardi à l'Hôtel-Dieu

Santé Une nouvelle unité de soins a été inaugurée mardi à l'Hôtel-Dieu

C'est « la première unité de ce type en France », souligne l'un de ses médecins. Un Centre ambulatoire pluridisciplinaire de psychiatrie et d'addictologie (Cappa) a été inauguré mardi par le CHU de Nantes. Cette nouvelle unité de soins comporte deux « hôpitaux de jour » de quatre et douze places, pour les patients dépressifs et/ou accros à des stupéfiants (alcool, tabac, cannabis, médicaments, produits dopants…).

Saint-Jacques trop connoté

Objectif : soigner les personnes pour qui de simples consultations seraient trop espacées, sans pour autant qu'une hospitalisation nuit et jour soit nécessaire… Le Cappa du CHU de Nantes a pour autre particularité d'être installé à l'Hôtel-Dieu, et non à l'hôpital Saint-Jacques – l'ancien « asile de fous » de Nantes. « Certains patients ne se considèrent pas malades psychiatriques », observe le Dr Anne Chassevent, responsable de l'hôpital de jour d'addictologie du Cappa. « Ils ne comprenaient donc pas pourquoi on les traitait à Saint-Jacques… Le lieu a encore mal connoté, alors que les conditions de soin y sont pourtant très bonnes. »

Pendant plusieurs semaines, les patients volontaires viendront ainsi à l'Hôtel-Dieu le matin et en repartiront le soir, après avoir eu des entretiens individuels avec des psychiatres, eu droit à des séances de relaxation et pris part à des groupes de parole collectifs ou des activités de « médiation artistique » (peinture, collage…). « Les conduites addictives, c'est un moyen de court-circuiter ses émotions, afin de les anesthésier », explique le Dr Anne Chassevent. « Il faut trouver un autre moyen de les digérer. »

Guillaume Frouin

■ Jacques Prévert

Le Cappa a pris le nom de Jacques Prévert. Le poète français – fumeur invétéré mort en 1977 d'un cancer du poumon – s'était en effet « sorti de la dépression et de l'alcoolisme grâce à la médiation artistique »

Rédigé par Les ateliers d'art-thérapie et d'Expression Créative de Béatrice Constantin-Mora

Publié dans #MATIERE A REFLEXION, #Art-thérapie et maladies

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :