Des souffrances sans mots par Jean Zin

Publié le 4 Mars 2015

Extrait : "Le stress devrait être pris plus au sérieux que le moralisme ambiant qui voudrait le réduire à un problème psychologique, une faute, une faiblesse, une complaisance. Stress et dépression prennent une place de plus en plus grande dans nos sociétés de compétitions hors-normes. Il faudrait se rendre compte que "la rentabilité n'est pas rentable" comme dit Edgar Morin. Ce n'est pas parce que ces symptômes n'ont pas de signification spécifique qu'il n'y a rien à comprendre sur la société, la situation et la personnalité qui ont menés à ces extrémités. Il faudrait même commencer par prendre conscience de l'étendue du phénomène et remettre en cause une médecine trop spécialisée au profit d'une véritable médecine généraliste dont le premier rôle devrait être de prendre en charge ces maladies générales." par Jean Zin

Rédigé par Ateliers d'Art-thérapie analytique Béatrice Constantin-Mora

Publié dans #MATIERE A REFLEXION, #stress

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article